Salle de fitness Vs Crossfit : mon expérience

img_6069

Sportive depuis mon plus jeune âge, les contraintes de la vie adulte et mes multiples déménagements professionnels m’ont empêchée ces dernières années de continuer la danse que je pratiquais à haut niveau mais il était tout simplement impossible pour moi d’arrêter le sport, seule source d’évacuation réelle du stress !

J’ai donc opté comme beaucoup pour la solution facile car adaptable : la salle de fitness. Amazonia et l’Orange Bleue quand j’étais en Picardie puis Fitness park une fois arrivée en Guadeloupe. J’y allais 3 à 4 fois par semaine, pour des trainings de 1h à 2h selon le temps que j’avais devant moi et j’y trouvais mon compte car à la fin de chaque séance, j’étais satisfaite du travail accompli.

amazonia.jpg

Chez Amazonia à Amiens pendant 4 mois, j’allais à la salle entre midi et deux et je travaillais donc sur des séances courtes plutôt cardio. Je commençais par 30 mn d’elliptique puis j’enchaînais sur ma séance du jour du Bikini Body Guide (lundi haut du corps, mercredi bas du corps, vendredi complet) de Kayla Itsines. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un des très nombreux programmes sportifs qui sont sortis ces dernières années (celui ci étant l’un des premiers d’ailleurs et uniquement en anglais à sa sortie). Il est prévu pour 12 semaines et composé de séances de 28 mn (2 circuits à réaliser autant de fois que possible en 14 mn) axées cardio et renforcement musculaire au poids du corps (elle a sorti un programme avec des poids depuis). Honnêtement, même en seulement 28 mn, on finit clairement épuisée si on s’est bien donnée puisque c’est très clairement du HIIT.
Si ce programme te tente, voici le lien vers le BBG.

img_1558

Je me suis ensuite retrouvée à Beauvais et comme j’avais des horaires beaucoup plus étendus, je n’étais pas inscrite en salle de sport. Au bout de 2 mois, j’ai craqué et je me suis décidée à aller courir 2 fois par semaine 45 mn à 1h en extérieur malgré mon aversion profonde pour la course à pieds. Très clairement, soyons honnête, quand il pleuvait, c’était hors de question pour moi d’y aller. Autant courir dans le froid ok, mais la pluie, ça, c’était vraiment plus fort que moi. Je ne suis pas une runneuse, un point, c’est tout ! Ces trois mois ne m’ont donc pas emballés plus que ça mais au moins, une fois par semaine j’y allais avec des collègues et c’était plutôt sympa.

l'orange bleue

Nouveaux déménagements et nouvelle salle de sport, à l’Orange Bleue (j’ai testé les salles de Senlis et de Laon), j’allais au sport le soir et le programme était le suivant : 15-20 mn de cardio pour me chauffer un peu avec de l’elliptique ou du tapis de course puis 1h de cours collectif (pump ou cardio boxing) suivi de 15 mn de gainage et étirements. Si je parvenais à me libérer plus tôt je faisais un peu plus de cardio mais grosso modo c’était le programme. J’étais contente de mes progrès en pump car je montais progressivement (vraiment progressivement maintenant que j’y pense) mes charges au fil des mois. J’avais quelques courbatures de temps en temps qui me donnaient l’impression d’avoir bien bossé et ça m’allait très bien.

Ce fut donc mon programme sportif pendant 2 ans, même si je faisais de temps en temps des stages intensifs de danse sur des week end ou semaines avec 6 à 8h de danse par jour en hip hop et dancehall. En dehors de ces moments de pur bonheur, j’allais au sport pour évacuer mon stress du quotidien, plus par réflexe que par envie ou véritable épanouissement.

Puis ce fut le grand saut et le déménagement pour la Guadeloupe!

C’était décidé, je reprendrai la danse car j’étais certaine dans les Caraïbes de trouver mon bonheur niveau Dancehall !! Sauf que j’ai vite déchanté une fois sur place… Horaires trop serrés pour mon emploi du temps professionnel, prix exorbitant (payer 400 euros par an pour 1 cours d’1h par semaine de dancehall ou de hip hop, c’est clairement de l’abus ! imaginez pour des cours tous les jours comme j’avais l’habitude de faire avant…), bref, le temps de la danse était peut être révolu pour moi et la mort dans l’âme, je me suis donc tournée à nouveau vers la solution qui me semblait la plus pratique : la salle de sport, Fitness Park cette fois ci.

Fitness park

J’y allais 2 à 3 fois par semaine, le midi sur des séances assez classiques : 30 mn de cardio sur tapis de course en alternant course à 9km/h et marche rapide inclinaison quasi maximale à 7km/h en me tenant pour engager aussi à fond les abdos et même les bras. Puis direction une salle libre où j’avais repris le BBG sur 12 semaines. Quand j’en avais marre, j’allais un peu à l’espace musculation et je faisais des séries pour les épaules, dos et bras de manière générale ainsi que des séances de gainage statique et dynamique.
Cette organisation a tenu 9 mois. Je n’arrivais plus vraiment à déconnecter du boulot pendant mes séances et en prenant du recul, je me rendais bien compte que je restais dans ma zone de confort. Même si je suais, même si j’en pouvais plus pendant la séance (il faut dire que le BBG est bien intense mine de rien!), même si j’avais des courbatures le lendemain de mes séances, il n’en demeure pas moins que je ne me poussais pas autant seule que si j’avais eu un coach derrière moi.

Et puis surtout, j’avais découvert quelque chose qui vraiment me faisait aller à chaque fois au bout de mes limites et même au delà de ce que je me croyais capable de faire !
En effet, à mon arrivée en Guadeloupe, j’ai eu la chance d’avoir parmi mes voisins un couple de médecins férus de crossfit et ayant créé la 1ère box (= salle de crossfit) de Guadeloupe. Box associative, Garage Gym Primal K me permettait de m’entrainer 1 fois par semaine en petit comité, avec un coach pour 4 personnes. Une pratique encadrée avec un suivi 100% personnalisé. Le luxe non ?

primal K

Et c’est là que j’ai véritablement compris ce que c’était que « sortir de sa zone de confiance » ! Je ferai un article plus approfondi sur le crossfit très prochainement mais ce que j’aime dans le crossfit c’est son côté complet ! Ce n’est pas un sport qui va travailler le cardio comme la course à pied, ou la force comme la musculation ou encore la coordination comme la danse … là on travaille aussi bien le cardio, que la force, que l’agilité, que la coordination, que la souplesse ou encore et surtout que le mental !!

A chaque séance, tu as la possibilité de te dépasser que ce soit en augmentant les charges, en allant plus vite sur des mouvements acquis ou même en réussissant pour la 1ère fois un mouvement jamais réussi auparavant. Là, enfin, à la fin de chaque séance, je peux clairement le dire : je suis contente de moi, contente de m’être donnée à fond et plus encore, d’avoir dépassé mes limites quand je croyais que je n’y arriverai jamais ou quand je me sentais à bout de souffle ou à bout de force, contente d’avoir su puiser en moi cette si grande réserve d’énergie à laquelle je n’aurai jamais touché à la salle de sport !

Attention, je ne dis pas qu’il n’est pas possible en salle de sport d’atteindre ce même degré d’intensité dans les entraînements, simplement qu’il me semble plus difficile de l’atteindre seul et qu’il faut un sacré mental d’acier !

crossfit mountain gorilla

De mon côté, j’ai arrêté la salle de sport et, à compter de Juin 2017, je me suis inscrite dans la box commerciale ouverte par mes amis à Basse Terre, Crossfit Mountain Gorilla. J’ai commencé à faire du Crossfit 2 à 3 fois par semaine mais depuis 3 semaines j’ai décidé de passer à 3 séances par semaine quelle que soit ma charge de travail, 4 si je le peux. J’ai enfin trouvé le sport qui me fait vraiment déconnecter et c’est un bien fou de pouvoir m’y épanouir et mesure à chaque nouvelle séance mes progrès !!

Si ta routine sportive te suffit, alors profite à fond et donne tout ce que tu as, sinon, tente un cours d’essai dans une box à l’occasion, cela t’ouvrira peut être de nouveaux horizons !

Et toi, quel est ton sport ? es tu satisfait de ton niveau d’intensité ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s