In the Open 20.2

Me poser pour écrire aujourd’hui et relater cette nouvelle semaine des Open n’est assurément pas chose aisée… En effet, si j’étais sur mon petit nuage fière de ce que j’avais réussi à accomplir la semaine dernière, autant dire que cette semaine, la chute a été violente !
Ma nuit aurait dû m’alerter … j’avais rêvé que j’allais passer le 20.2 dans un immense stade avec des centaines d’autres athlètes et qu’on m’avait volé ma corde à sauter ! si j’avais su combien cela était prémonitoire, je ne me serai peut être pas levée ce matin ahahah !

Quoiqu’il en soit, pour cette seconde semaine des Open, Dave Castro nous avait préparé un WOD bien long, et bien trash !

AMRAP 20 mn
4 Dumbbell Thrusters à 2×15 kg
6 Toes-to-Bars
24 Double-Unders

En voyant ce wod jeudi soir, je me disais que ce serait difficile pour plusieurs raisons :
1/ les thrusters ne sont clairement pas ma spécialité car comme pour les wall ball j’ai le plus grand mal à me servir de mon squat pour transmettre force et vitesse à ma charge et l’envoyer en dessus de ma tête.
2/ la charge n’est pas légère pour moi, elle est même carrément lourde… 30kg au thruster c’est déjà un bon poids mais du coup, en dumbbell, il faut en plus rester particulièrement bien fixé dans l’axe et pas moyen de s’aider d’un bras si l’autre flanche un peu sur la charge!
3/ les thrusters sont vraiment avec les snatch les 2 mouvements qui me font le plus mal au poignet.

Sauf que voilà, in fine, ce ne sont pas les thrusters qui m’ont posé problème, ou plutôt, ils n’ont pas eu le temps de me poser problème car la difficulté est venue d’ailleurs … d’un mouvement que je pensais acquis, même si je n’avais pas encore beaucoup de progression depuis. Un mouvement que j’avais passé pour la 1ère fois 15 jours avant le 19.2 où on en avait 25 à faire pour débuter le WOD et que j’avais réussi, tranquillement mais sûrement avec 3 ou 4 no rep max, à passer le 1er mars dernier. Je veux, bien sur, parler des Toes to Bar.

Ma seule inquiétude, c’était de préserver mes mains que je sais toujours fragiles malgré l’accumulation d’entrainements… (et oui, j’ai toujours mes petites mains sensibles et fragiles de princesse malgré 3 ans de CrossFit !) mais à part ça, et j’avais pris mes précautions pour ça normalement …, je ne pensais pas avoir de problèmes avec les Toes-to-Bars. 1 après l’autre, tranquillement, comme le 1er mars 2019… pourquoi cela poserait problème aujourd’hui alors que j’ai acquis ce mouvement il y a des mois ?

oui mais voilà, le CrossFit est tout sauf une certitude, c’est un sport exigeant qui ne permet pas de pouvoir se dire avec aplomb qu’un acquis reste et perdure dans le temps. Tant de choses sont à prendre en compte en CrossFit ! l’état général du corps à l’instant T, le mental, la fatigue, les courbatures… bref, tout un tas de petites choses qui, à l’instar d’un grain de sable, peuvent venir gripper la machine.
Et c’est bien là l’apprentissage de la journée, RIEN N’EST JAMAIS ACQUIS en CrossFit !

Le résumé de ce 20.2, il est simple, et rapide : le chrono sonne le départ des 20 mn et j’attrape mes 2 dumbbells. Je les clean puis, après avoir repris mon souffle, je pars sur mon 1er Thruster. Pas de pression, la charge est lourde, je ne me précipite pas, je verrouille bien mes coudes une fois en extension et je me repositionne avec les dumbbells sur les épaules avant de repartir pour une deuxième rép. L’une après l’autre, sans pression, même si tout le monde est déjà parti sur sa barre quand j’entame ma 4ème rép.

Je repose mes dumbbells et je me dirige vers ma barre. J’ai mes maniques auto collantes WodnDone, je rajoute mes maniques habituelles, un peu de magnésie et c’est parti. Sauf que là … c’est le drame… on commence par un No Rép. Pas de panique. On respire et on y retourne, il faut y croire et tout va bien se passer. Sauf que NON, cette fois ci, même en y croyant, ça ne passera pas. Enfin si, la 2ème passera, avant une série inouïe de no rep. Il y a les flagrantes, et les insupportables, celles qui ne passent pas à 5 cm … Que se passe t’il ? bonne question. Tout simplement je ne le sens pas, je ne ressens pas ce que je dois faire avec mon corps. Je n’arrive ni à savoir quel muscle actionner quand ni à me synchroniser … C’est juste incompréhensible. Aucun press back, je tombe comme une souche après mes arch et du coup, en strict ou presque, non, mes Toes to Bars ne passent pas …

Je n’ai pas lâché, jamais, même quand ma main droite, à force de faire un peu n’importe quoi, a commencé à s’ouvrir. Oui j’avais enlevé mes maniques de gym qui, je trouvais, me faisaient glisser mais malgré cela, les maniques WodnDone ont tenu en place mais même en tenant, je me suis ouverte à 3 endroits et les 5 dernières minutes, le simple contact de la barre dans mon grip suffisait à me faire louper tout espoir d’en passer une de plus.
Je n’ai pas baissé les bras et j’ai tenté coûte que coûte de finir ces 6 répétitions pour enfin toucher ma corde à sauter. J’en rêvais, et j’en avais tellement envie. Mais malheureusement, cela n’est pas arrivé aujourd’hui.

Au final ? 8 rép … 8 malheureuses et ridicules rép : 4 thrusters et 4 toes-to-bars

J’avais « recollé » la peau mais j’ai coupé depuis donc c’est bien à vif mais ça cicatrisera mieux

De la déception, évidemment, j’en ai à revendre à l’issue de ce WOD. Je ne visais pas un score de folie, je m’étais donné 5 tours pour objectif, mais jamais je n’aurai pensé que d’un WOD difficile, j’allais arriver à un WOD infranchissable … et là évidemment, la déception est grande quand on pense avoir un mouvement, et qu’on se retrouve incapable de le refaire.

Je ne suis pas déçue pour mon score en soit, pour mon classement. Je n’attends rien de ces Open sur le plan du classement français ou mondial, ou même encore par rapport à ma Box, je pense avoir un esprit de compétition mais tellement faible en CrossFit que ce n’est vraiment pas un problème que ce score en lui même; moi ce qui m’intéresse c’est mon classement personnel, mon évolution pour cette 3ème année et ça, assurément aujourd’hui elle en a pris un bon coup.

ça peut paraître un peu fou et même ridicule pour certains mais encore 6h après avoir passé ce Wod, j’ai comme l’impression d’être en « état de choc« , comme un peu déconnectée des choses, de mon corps… La sensation est très étrange mais non moins réelle. Je ne m’y attendais vraiment pas, et le coup est dur à encaisser.

Le CrossFit, je l’ai découvert pour faire du sport plus intense que la salle de sport mais si j’ai accroché, ce n’est pas pour le corps qui change, qui se transforme et se renforce, non, moi, c’est pour le mental qui se forge, pour le combat à chaque WOD non pas pour faire mieux que le copain mais mieux que soi, mieux que ce que l’on pense possible et ça, repousser ses limites mentales, c’est ce que j’aime dans le CrossFit.

Aujourd’hui, j’ai clairement foiré ce WOD. Pour autant, j’arrive quand même à en tirer de bons enseignements et même à constater de bonnes choses :
1/ je n’ai pas baissé les bras.
2/ je ne me suis pas énervée, ni contre mon matériel, ni contre moi même. (La petite vidéo ci dessous est le moment où je me suis le plus énervée après une fameuse no rep insupportable à moins de 5 cm de la barre !)
3/ je suis restée concentrée, dans ma bulle, à tel point que très étrangement, les 20 mn pour moi sont passées plutôt rapidement.

Alors oui, le résultat en terme de répétitions est catastrophique, mais j’ai quand même pu apprécier la force mentale que j’ai développée et qui a su me maintenir dans cette épreuve. Quelques larmes ont coulé une fois le coup de sifflet final, les nerfs qui lâchent et la déception de ne pas avoir réussi à mobiliser mon corps comme mon esprit, mais cela fait partie de la vie aussi, one ne brille pas à chaque instant…

Et maintenant ? évidemment, tout le monde m’a dit de le refaire lundi. Mais j’y réfléchis et je n’ai pas encore pris ma décision.
Le refaire en RX pour réussir à passer mes Toes to Bars ? d’une, j’ai une main en vrac, et vu ma capacité de cicatrisation … je ne parie pas vraiment sur son état lundi ! de deux, qui me dit que miraculeusement, mon corps va se remémorer instinctivement le mouvement en 48h ?
Le refaire en scaled pour faire un max de tours ? quel est l’intérêt au juste ? niveau nombre de rép, quelque soit ce que je fais en scaled, ça sera toujours moins bien classé qu’1 rép en RX, donc inutile. Si le but est juste de ne pas rester sur une déception, de toutes façons, le raté sera toujours là, même si je faisais 30 tours en scaled, ça n’enlèverait rien au fait que je n’arrive plus à passer mes Toes to bars et que je me suis vautrée en RX !
Du coup, on verra lundi … soit je refais en RX soit pas du tout. Honnêtement, à l’heure où je vous écris, je pense que je ne le referais pas. C’est aussi ça le CrossFit normalement même si beaucoup l’oubli… c’est du one shot, toujours de la surprise et le but de se surpasser avec car la surprise en elle même fait partie de la difficulté du wod nécessitant de trouver le bon niveau d’intensité, de rapidité pour tenir les objectifs. bref, … on verra ce que cela donne et je ferai un petit Update si je décide de le repasser.

Et vous alors ce 20.2 c’était comment ? 
et de manière générale, qu’est ce qui vous plait, vous, dans le CrossFit ? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s